top of page

S'étirer, c'est oui! Mais quand?


Étant athlète, il est primordial d’inclure dans sa routine les étirements pour permettre une souplesse corporelle et une meilleure récupération. Cependant, il est préférable de faire ceci après notre activité physique. Voici pourquoi :




1) C’est une bonne transition entre le métabolisme sympathique et parasympathique (c’est-à-dire la transition vers un stade physique plus calme qui permet de mieux récupérer).


2) Des étirements pré exercices peuvent amener le muscle à son étirement complet, réduisant ainsi potentiellement sa force et la qualité de la performance.


Ceci étant dit, avant un entraînement physique, il serait plus bénéfique de faire un échauffement neuromusculaire avec des mouvements que vous reproduirez durant votre séance. Il est aussi recommandé de faire du relâchement myofascial (avec rouleau ou balle LaCrosse). Ce type de massage permet de détendre les tissus myofasciaux résultant en une meilleure mobilité sans compromettre votre performance.


Finalement, il y a toujours des exceptions à ce principe. Par exemple, un gardien de but doit faire des étirements puisque son sport est basé sur la souplesse et non l’explosion. Tandis qu’un sprinter doit éviter les étirements avant son entraînement pour optimiser l’explosion de ses muscles.

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page